bureau

ÔĽŅ
bureau

bureau [ byro ] n. m.
‚ÄĘ 1495; 1316 ¬ę tapis de table ¬Ľ; burel XIIe ¬ę bure ¬Ľ; p.-√™. de bure
I ‚ô¶
1 ‚ô¶ Table sur laquelle on √©crit, on travaille. ‚ÄĒ Sp√©cialt Meuble √† tiroirs et √† tablettes o√Ļ l'on peut enfermer des papiers, de l'argent. ‚áí secr√©taire. Bureau d'acajou, de ch√™ne; bureau m√©tallique. Bureau Louis XVI, Empire. Bureau √† cylindre, √† dos d'√Ęne. Bureau plat. Bureau ministre : grand bureau comme en ont les ministres. ¬ę Il s'installe √† neuf heures, derri√®re son bureau ministre ¬Ľ (R. Pinget). √ätre assis √† son bureau. ‚ÄĒ D√©poser un projet sur le bureau d'une Assembl√©e, sur le bureau devant lequel est assis le pr√©sident.
2 ‚ô¶ Pi√®ce o√Ļ est install√©e la table de travail, avec les meubles indispensables (biblioth√®que, classeurs, etc.). ‚áí cabinet. Le bureau d'un avocat.
3 ‚ô¶ Par ext. Lieu de travail des employ√©s (d'une administration, d'une entreprise). Les bureaux du minist√®re, de la mairie. Les bureaux d'une agence, d'une soci√©t√©. ‚áí service (caisse, comptabilit√©, contr√īle, courrier, secr√©tariat), si√®ge. Mobilier, √©quipement de bureau (‚áí bureautique, confortique) . Personnel d'un bureau. ‚áí chef, dactylo, employ√©, h√ītesse, huissier, op√©rateur (de saisie), secr√©taire, standardiste. Chef de bureau. Employ√© de bureau. ‚áíp√©j. bureaucrate. Coll√®gue de bureau. Heures de bureau. ‚áí ouvrable. Ouverture, fermeture des bureaux. ‚ÄĒ Aller au bureau, √† son bureau. ‚áíarg. burlingue. ¬ę Un de ces √™tres minutieux qui installent dans toute leur vie l'exactitude de l'heure du bureau et l'ordre des cartons √©tiquet√©s ¬Ľ (A. Daudet).
‚ôĘ √Čtablissement ouvert au public et o√Ļ s'exerce un service d'int√©r√™t collectif. Les guichets d'un bureau. Bureau de l'enregistrement, des contributions. Bureau de poste. Bureau d'accueil. ‚ÄĒ BUREAU DE TABAC, o√Ļ se fait la vente au d√©tail du tabac et des articles de la R√©gie. ‚áí 1. d√©bit; buraliste.
‚ôĘ Guichet. Bureau d'un th√©√Ętre. Bureau de location. Jouer √† bureaux ferm√©s. ‚áí guichet.
4 ‚ô¶ Service (assur√© dans un bureau). Le bureau administratif, commercial. Les bureaux d'un √©tat-major. Anciennt Deuxi√®me Bureau : service de renseignements. Bureau d'aide sociale. Bureau international du travail (B. I. T.) : organisme administratif permanent de l'O. I. T. Bureau d'√©tude(s) : √©tablissement priv√© qui fait certaines √©tudes √† la demande de ses clients. ‚ÄĒ Vieilli Bureau de placement. ‚ÄĒ Fam. Bureau des pleurs : service des r√©clamations. ‚ÄĒ Loc. Prendre l'air du bureau.
II ‚ô¶
1 ♦ Vx Ensemble des employés travaillant dans un bureau. Le bureau fête un anniversaire.
2 ‚ô¶ Membres d'une assembl√©e √©lus par leurs coll√®gues pour diriger les travaux. Pr√©sident, secr√©taire, tr√©sorier du bureau. √Člire, renouveler le bureau. R√©union du bureau. Bureau politique d'un parti, sa direction.
3 ♦ Bureau de vote : section du corps électoral communal; organisme qui préside au vote dans une section.
4 ‚ô¶ Groupe de d√©l√©gu√©s charg√©s d'√©tudier une question. ‚áí comit√©, commission. ‚ÄĒ Bureau Veritas : comit√© technique de surveillance des avions, des navires.

‚óŹ bureau nom masculin (de bure, √©toffe) Meuble comportant une table pour √©crire et des compartiments de rangement. Pi√®ce destin√©e au travail intellectuel ou √† la r√©ception des clients, des visiteurs : L'avocat m'a re√ßu dans son bureau. Ensemble des meubles de cette pi√®ce : Un bureau Empire. Lieu de travail des employ√©s d'une administration ou d'une entreprise, lieu o√Ļ sont centralis√©s les services administratifs et commerciaux d'une entreprise : Les bureaux de la soci√©t√© sont √† Paris. Guichet : Les bureaux d'un th√©√Ętre. Service assur√© dans un bureau : Bureau commercial. Ensemble des employ√©s travaillant dans une administration, dans des services commerciaux, etc. : La lenteur des bureaux. Organe directeur d'une association, d'un parti : Faire partie du bureau de l'association sportive. Droit Organe charg√© d'assurer le fonctionnement des assembl√©es parlementaires et d'en diriger les d√©bats. (Il est compos√©, en France, d'un pr√©sident, de vice-pr√©sidents, de secr√©taires et de questeurs √©lus par chaque assembl√©e en son sein.) Informatique Surface de travail visualis√©e √† l'√©cran d'un ordinateur, sur laquelle sont dispos√©es les ic√īnes et les fen√™tres. Presse √Ä l'√©tranger, repr√©sentation d'une agence ou d'un organe de presse. ‚óŹ bureau (difficult√©s) nom masculin (de bure, √©toffe) Orthographe On √©crit : un bureau de vote, un bureau de placement, sans s au compl√©ment, mais : un bureau d'√©tudes, avec un s √† √©tude. ‚óŹ bureau (expressions) nom masculin (de bure, √©toffe) Bureau de tabac, √©tablissement ouvert au public, et par lequel sont √©coul√©es les productions de la S.E.I.T.A. Fournitures de bureau, articles destin√©s au travail de bureau (papiers, stylos, gommes, trombones, etc.). Jouer √† bureaux ferm√©s, au th√©√Ętre, jouer alors que toutes les places sont lou√©es √† l'avance. Bureau d'enregistrement, bureau o√Ļ l'on per√ßoit les droits dits ¬ę d'enregistrement ¬Ľ, apr√®s avoir enregistr√© les actes. Bureau de fret, service administratif charg√© de r√©gulariser le transport routier. Bureau de jugement, formation du conseil de prud'hommes (au moins 2 employeurs et 2 salari√©s) qui juge les affaires qui lui sont soumises apr√®s √©chec de la tentative de conciliation. Bureau de placement, agence payante o√Ļ l'on se charge de placer les employ√©s de maison, les acteurs. Bureau politique, organe ex√©cutif situ√© au sommet de la hi√©rarchie de certains partis ou mouvements, notamment des partis communistes. Bureau de vote, organisme compos√© d'√©lus et d'√©lecteurs qui, dans chaque commune ou section √©lectorale, assume le d√©roulement du scrutin ; local indiqu√© pour voter. Bureaux internationaux, organes centraux cr√©√©s par des conventions internationales collectives, constituant parfois des Unions internationales, en vue de faciliter les relations entre les √Čtats contractants dans le cadre de la convention (exemple Bureau international du travail). Bureaux arabes, organismes qui furent charg√©s, en Alg√©rie, de l'administration des autochtones en territoire de commandement. (Le service des Affaires indig√®nes, puis musulmanes, qui fonctionna en Alg√©rie jusqu'en 1945, avait son origine dans cette institution, cr√©√©e en 1833.) Bureau d'√©tat-major, organisme d'un √©tat-major sp√©cialis√© dans une mission particuli√®re. Bureau d'affr√®tement, organisme charg√©, dans chaque centre marinier important, d'√©tudier les besoins en transports et les moyens de les satisfaire. Bureau de poste, local de La Poste o√Ļ s'effectue le d√©p√īt des correspondances, d'o√Ļ ces derni√®res sont distribu√©es, et o√Ļ le public peut r√©aliser les op√©rations postales et financi√®res relevant de La Poste. Bureau des d√©p√™ches, synonyme de desk. ‚óŹ bureau (synonymes) nom masculin (de bure, √©toffe) Bureau de tabac
Synonymes :
- débit de tabac
Presse. Bureau des dépêches
Synonymes :

bureau
n. m.
rI./r
d1./d Table de travail, ou meuble à tiroirs, à casiers, comportant une table pour écrire. Garniture de bureau.
|| (Québec) Commode (sens II, 1). Bureau d'une chambre.
d2./d Pi√®ce o√Ļ se trouve la table de travail. Le bureau du directeur.
d3./d Lieu de travail des employés, des gens d'affaires, etc. Dès l'ouverture des bureaux. Aller au bureau. Immeuble de ou (Québec) à bureaux.
|| Service administratif. Bureau d'enregistrement.
‚ÄĒ Bureau d'aide sociale, o√Ļ fonctionne le secours public.
|| (Afr. subsah., Belgique) Bureau communal: mairie d'une commune rurale.
|| Spécial. (Québec) Pièce dans laquelle un professionnel reçoit ses clients. Bureau d'avocat, de notaire, de médecin. Syn. cabinet.
‚ÄĒ Bureau de comt√©, o√Ļ un d√©put√© re√ßoit ses √©lecteurs.
|| Subdivision (dans un ministère). Chef de bureau.
|| (Afr. subsah., Madag.) Plaisant Deuxi√®me bureau ou, absol., bureau: ma√ģtresse d'un homme mari√©.
d4./d Guichet d'une salle de spectacle. Jouer à bureaux fermés, alors que toutes les places ont déjà été retenues.
d5./d MILIT Chacune des divisions spécialisées d'un état-major.
rII./r
d1./d Ensemble des membres directeurs élus d'une assemblée, d'une association. élire, réunir le bureau. Le bureau de l'Assemblée nationale.
d2./d Bureau électoral: autorité temporaire chargée de présider aux opérations d'un scrutin, d'en assurer la régularité et la police.
d3./d (Québec) (Emploi critiqué) Bureau-chef: siège social (d'une compagnie).
‚ÄĒ Secr√©tariat, cabinet. Le bureau du maire, du ministre.

‚áíBUREAU, subst. masc.
I.‚ÄĒ Vx. √Čtoffe grossi√®re de laine brune¬†:
‚ÄĘ 1. Je ne changerais pas ma veste de bureau pour votre queue de pie en drap noir.
G. SAND, P√©ch√© de M. Antoine, p. 310 dans L. VINCENT, La Lang. et le style rustiques de George Sand dans les ¬ę romans champ√™tres¬†¬Ľ, 1916, p. 196.
‚ÄĒ Emploi adj., r√©gion. Qui est de la couleur de cette √©toffe. Un agneau bureau (G. SAND, Petite Fadette, p. 76 dans L. VINCENT, La Lang. et le style rustiques de George Sand dans les ¬ę romans champ√™tres¬†¬Ľ, 1916, p. 196
II.‚ÄĒ Usuel
A.‚ÄĒ Table, souvent couverte d'un tissu de bure, ou d'une autre mati√®re protectrice, g√©n√©ralement munie de tiroirs ou de casiers, entour√©e d'une ou plusieurs chaises ou fauteuils, o√Ļ l'on √©crit, manie des papiers class√©s ou √† classer, etc. Bureau d'acajou; bureau ministre; bureau Empire¬†:
‚ÄĘ 2. Je compris qu'on m'offrait une chance d'√™tre merveilleux¬†: je tins √† r√©pondre sur l'heure, je m'assis au bureau de mon grand-p√®re, posai le carnet sur le buvard de son sous-main, pris son porte-plume √† manche de galalithe, le plongeai dans la bouteille d'encre rouge et me mis √† √©crire pendant que les grandes personnes √©changeaient des regards amus√©s.
SARTRE, Les Mots, 1964, p. 87.
‚ÄĒ Fig. et fam. Cette affaire est sur le bureau. On commence √† s'en occuper.
‚ÄĒ Arg. Le ventre (d'une femme)¬†:
‚ÄĘ 3. Tous les cingl√©s de Paris avaient tripot√© son corps dans les partouzes. Tout le monde (...) lui avait [√† L√©a] pass√© sur le bureau.
A. LE BRETON, Razzia sur la Chnouf, 1954, p. 127.
B.‚ÄĒ P. m√©ton.
1. Pi√®ce priv√©e ou officielle o√Ļ est install√©e cette table¬†:
‚ÄĘ 4. No√ęl d√©tourna la t√™te sans r√©pondre et alla s'enfermer dans le bureau aux murs de cuir vert.
DRUON, Les Grandes familles, t. 2, 1948, p. 122.
‚ÄĒ P. ext. L'ensemble des meubles (bureau, fauteuil, secr√©taire, biblioth√®que, etc.) que l'on trouve ordinairement dans cette pi√®ce.
‚ÄĒ Articles, fournitures de bureau. Petit mat√©riel utilis√© pour √©crire ou pour ranger ce qu'on a √©crit.
♦ P. métaph. Le bureau d'assurance :
‚ÄĘ 5. [√Ä Mme de Saint-R√©al] (...) Qu'est-ce que tu me disais dans ton dernier num√©ro, petite femme, sur l'arrangement de mes lettres? Tu ferais bien mieux de les br√Ľler (...) il n'y a rien de mieux que ce que la Baronne du Noyer appelait le bureau d'assurance.
J. DE MAISTRE, Correspondance, t. 2, 1796-1821, p. 300.
2. Lieu, √©tablissement o√Ļ s'effectue, g√©n√©ralement selon un horaire fixe, un travail r√©gulier r√©tribu√©, de nature plut√īt intellectuelle. Chef, commis, gar√ßon de bureau; se rendre √† son bureau :
‚ÄĘ 6. Je n'ai pu quitter le bureau qu'apr√®s six heures et je suis arriv√© trop tard.
G. DUHAMEL, Journal de Salavin, 1927, p. 171.
‚ÄĘ 7. Vers huit heures et quart, d√©ferlant de la banlieue vers le m√©tro, il y eut une grande vague de femmes (pour l'ouverture des bureaux √† neuf heures).
MONTHERLANT, Les Célibataires, 1934, p. 853.
3. Au sing.
‚ÄĒ Personnel travaillant dans un m√™me bureau¬†:
‚ÄĘ 8. Voil√† donc le t√©l√©phone qui se met √† sonner. Tout le bureau dresse l'oreille, sans en avoir l'air.
G. DUHAMEL, Confession de minuit, 1920, p. 7.
‚ÄĒ En partic., au plur.
♦ Ensemble des services d'une administration, d'un ministère. Les bureaux de la préfecture font les enquêtes (J. BARADAT, L'Organ. d'une préfecture, 1907, p. 255).
♦ Absol. :
‚ÄĘ 9. Se r√©f√©rant aux plans d'approvisionnement que leurs bureaux avaient √©tablis, ils [les Alli√©s] se refus√®rent toujours √† tenir compte de cet accroissement.
DE GAULLE, Mémoires de guerre, 1959, p. 32.
‚ÄĒ P. m√©taph.
‚ô¶ Litt√©r. Le bureau des pleurs (DORGEL√ąS, Les Croix de bois, 1919, p. 278). Le bureau de la pens√©e (AYM√Č, La Mouche bleue, 1957, p. 14).
♦ Arg. Le bureau des pieds. ,,Anthropométrie`` (Ch.-L. CARABELLI, [Lang. de la pègre]).
C.‚ÄĒ ADMIN., COMM., etc. [Le plus souvent avec compl. exprimant la destination ou l'appartenance du bureau]
1. Organisme ou établissement ouvert au public et dont la vocation est de rendre un service d'intérêt général.
a) [À vocation comm.] Bureau de tabac.
‚ÄĒ Vx. Bureau de deuil. Entreprise de pompes fun√®bres¬†:
‚ÄĘ 10. ... j'ai vu jouer √† Londres une com√©die (le Docteur burlesque, autant qu'il m'en souvient) dont la sc√®ne se passe dans un bureau de deuil; les personnages sont des pleureurs √† gages, des fossoyeurs et quelques h√©ritiers qui ont besoin de leur minist√®re.
JOUY, L'Hermite de la Chaussée d'Antin, t. 5, 1814, p. 104.
‚ÄĒ TH√Č√āTRE. Bureau de th√©√Ętre, bureau de location; jouer √† bureaux ouverts, √† bureaux ferm√©s. Synon. guichet¬†:
‚ÄĘ 11. ... pr√®s du bureau de location [du th√©√Ętre des Vari√©t√©s], un homme √©pais (...) r√©pondait brutalement aux personnes qui insistaient pour avoir des places.
ZOLA, Nana, 1880, p. 1097.
‚ÄĒ FIN. Payer √† bureau ouvert. Payer tous les billets ou bons pr√©sent√©s, sans avertissement pr√©alable¬†:
‚ÄĘ 12. Si le gouvernement remboursait √† bureau ouvert, en argent, les pi√®ces de cuivre qu'on viendrait lui rapporter, il pourrait, presque sans inconv√©nient, leur donner extr√™mement peu de valeur intrins√®que...
SAY, Traité d'écon. pol., 1832, p. 262.
b) [√Ä port√©e soc.] Bureau des nourrices (vx). √Čtablissement o√Ļ l'on se charge de procurer des nourrices. Bureau d'assistance judiciaire, bureau d'aide sociale, bureau de placement.
c) En partic. DR. CIVIL. Bureau des hypoth√®ques, bureau d'enregistrement. JUST. Bureau de conciliation. ADMIN. (POSTES ET T√ČL√ČCOMM.) Bureau restant (vx). Il y en a [des lettres] qui dorment dans les bureaux restants de plusieurs √©chelles du Levant (NERVAL, Correspondance, 1930-55, p. 141). Bureau de poste. (TRANSP.). Bureau de petite, de grande vitesse; bureau des messageries (vx); bureau d'omnibus (vx).
2. Service ou organisme priv√©, et surtout public, qui con√ßoit, pr√©pare, administre ou contr√īle quelque chose.
‚ÄĒ Bureau de journal (vx)¬†:
‚ÄĘ 13. Vall√®s n'est pas un homme de dialogue, il ne cause pas dans un d√ģner, dans une soir√©e. C'est un monologueur de bureau de journal, de caf√©, de brasserie.
E. et J. DE GONCOURT, Journal, 1881, p. 102.
‚ÄĒ Bureau des m√©thodes, bureau d'√©tudes.
‚ÄĒ Bureau arabe (vx). Bureau charg√© en Alg√©rie de l'administration des indig√®nes¬†:
‚ÄĘ 14. Le commissaire et ses agents avaient la haute main sur la ville; les gendarmes gardaient l'oasis; les officiers du bureau arabe r√©gnaient sur le d√©sert. Officiers, commissaires, gendarmes se jalousaient entre eux et n'arrivaient jamais √† s'entendre.
J. et J. THARAUD, La Fête arabe, 1912, p. 249.
♦ Au fig., arg. :
‚ÄĘ 15. En Afrique (...) De l'absinthe m√™l√©e avec de l'orgeat s'appelle un bureau arabe.
LARCH. 1872, p. 67.
SYNT. Bureau d'état-major, deuxième bureau (service de la recherche des renseignements secrets sur les opérations de l'ennemi), bureau de recrutement; bureau d(e l)'octroi (vx), de (la) douane; bureau central (vx), bureau de police.
3. Emplois métaph., fig. ou littér.
‚ÄĒ [Le compl. d√©signe une personne ou un groupe qui accomplit une certaine t√Ęche (sur le mod√®le de bureau de nourrices, II C 1 b)] Tenir bureau d'assassins (BARR√ąS, Mes cahiers, t. 11, 1914-18, p. 359).
‚ÄĒ [Le compl. est un terme abstr.] Tenir un bureau d'esprit (vx, litt√©r.). Tenir un salon o√Ļ l'on s'occupe de litt√©rature (ordinairement p√©j. ou iron.). P. ell. tenir bureau¬†:
‚ÄĘ 16. ... Elle tient bureau, dans son r√©duit. On y lit un discours sur le tendre, aujourd'hui.
E. ROSTAND, Cyrano de Bergerac, 1898, III, 1, p. 110.
‚ÄĘ 17. ¬ę (...) Il m'a dit qu'elle [Mme de Villeparisis] √©tait extraordinairement intelligente. Il a m√™me ajout√© qu'elle tenait un bureau d'esprit¬†¬Ľ, ajouta mon p√®re impressionn√© par le vague de cette expression qu'il avait bien lue une ou deux fois dans des m√©moires, mais √† laquelle il n'attachait pas un sens pr√©cis.
PROUST, Le C√īt√© de Guermantes 1, 1920, p. 150.
‚ô¶ P. ext. Un bureau de conversation (TOULET, La Jeune fille verte, 1918, p. 87); un bureau de la gr√Ęce (THIBAUDET, Les Princes lorrains, 1924, p. 92).
III.‚ÄĒ [G√©n. avec un d√©terminatif qui en pr√©cise la nature ou la vocation] Ensemble de personnes responsables, √©lues ou choisies en raison de leurs comp√©tences et mandat√©es en vue d'une t√Ęche pr√©cise d'organisation ou de contr√īle. P. m√©ton. Lieu o√Ļ op√®rent ces personnes.
a) POL. Bureau de l'Assemblée, du Sénat; élire son bureau.
‚ÄĒ En partic. Organe directeur d'un parti, d'un syndicat¬†:
‚ÄĘ 18. ... les communistes avaient d√©cid√© de prendre officiellement l'affaire malgache en main, aussit√īt le verdict rendu; le bureau politique ferait une d√©claration, on ferait circuler des p√©titions, on organiserait des meetings...
S. DE BEAUVOIR, Les Mandarins, 1954, p. 570.
♦ Bureau de vote, de dépouillement.
‚ÄĒ P. m√©ton.¬†:
‚ÄĘ 19. Ce fut cette r√©daction qui servit de base √† la discussion au Parlement, et qui fut d√©pos√©e le 6 mars par le gouvernement sur le bureau de la Chambre.
JOFFRE, Mémoires, t. 1, 1931, p. 95.
b) Autres domaines. Bureau international du Travail; Bureau international des Poids et Mesures; Bureau des longitudes; Bureau Véritas; bureau d'une association (gén. déclarée).
c) Loc. Prendre l'air du bureau (cf. air1 II B 7).
PRONONC. :[].
√ČTYMOL. ET HIST. ‚ÄĒ 1. Ca 1150 burel ¬ę √©toffe grossi√®re¬†¬Ľ (Charroi N√ģmes, √©d. D. Mc Millan, 990); 1190 buriaus (Renart, √©d. M. Roques, 7670); 1316 en partic. ¬ę tapis sur lequel on fait des comptes¬†¬Ľ (Orden. de l'ost. le Roy, A.N. JJ 57, f¬į 52 r¬į dans GDF. Compl.); d'o√Ļ a) 1361 ¬ę la table elle-m√™me o√Ļ l'on fait les comptes¬†¬Ľ (Acte d'acquisition de l'h√ītel Saint-Pol, Paris dans HAVARD, p. 467); d'o√Ļ 1495 ¬ę lieu o√Ļ l'on fait les comptes¬†¬Ľ (Coutume de Sens [123] dans Z. rom. Philol., t. 67, 1951, p. 19); XVe s. tenir bureau ¬ę tenir audience¬†¬Ľ (Etat de la maison du duc de Bourgogne dans HAVARD, p. 467); b) 2e moiti√© XVIe s. ¬ę table sur laquelle on √©crit ou travaille¬†¬Ľ (Les M√©moires de Cond√©, p. 644 dans LITTR√Č); av. 1641 ¬ę cabinet, secr√©taire¬†¬Ľ (SULLY, M√©m., t. 7, p. 189 dans HAVARD, p. 468); 2. XVe s. pi√®ce [cf. supra 1495] et en particulier a) 1680 (RICH.¬†: Bureau [...] Lieu o√Ļ un homme d'affaire a ses papiers & o√Ļ il r√©gle une partie des choses qui regardent son devoir); d'o√Ļ 1797, 28 oct. bureau d'affaires (Loi sur les patentes, Bull. Hist. √Čcon. R√©vol. 1912, t. 1, p. 297 dans BRUNOT t. 9, p. 1138, note 6); b) ¬ę √©tablissement ouvert au public o√Ļ s'ex√©cute un service d'int√©r√™t collectif (d√©bit, recette, etc.)¬†¬Ľ 1557 bureau des mineurs (Coutume de Courtrai [13, titre] dans Z. rom. Philol., loc. cit.); 1680 bureau des flambeaux (RICH.); cf. av. 1770 bureau √† tabac (J.-J. ROUSSEAU, Confess., VIII et IX dans LITTR√Č); 1690 bureau du Domaine, des Postes et Messageries (FUR.); 1718 bureau de la guerre (Ac.); av. 1759 bureau de renseignements (Gournay dans BRUNOT t. 6, p. 30); 1765 bureau de l'√©ducation nationale (√Čph√©m. Citoy., n¬į 7, I, p. 108, ibid., p. 138); fin XVIIIe s. Bureau de Bienfaisance (Ibid., p. 189) Bureau de police g√©n√©rale [institu√© sous Robespierre] (Ibid., t. 9, p. 1067); 3. p. ext. a) 1718 ¬ę les employ√©s m√™mes qui travaillent dans un bureau¬†¬Ľ (Ac.); b) 1787, 25 mai ¬ę membres d'une assembl√©e √©lus par leurs coll√®gues pour diriger les travaux¬†¬Ľ (Arch. Parl. dans BRUNOT t. 9, p. 772, note 11).
Soit d√©r. de bure1; suff. -el (-eau); soit d√©r. en -ellus du lat. bura (bure1); pour l'√©volution du sens d'¬ę √©toffe¬†¬Ľ √† celui de ¬ę bureau¬†¬Ľ, v. E. Richter dans Z. rom. Philol., t. 31, 1907, pp. 232-234.
STAT. ‚ÄĒ Fr√©q. abs. litt√©r.¬†:5 634. Fr√©q. rel. litt√©r.¬†: XIXe s.¬†: a) 4 604, b) 7 549; XXe s.¬†: a) 9 138, b) 10 491.
D√ČR. Burlingue, subst. masc., arg. a) Bureau (meuble et local) (cf. ESN. 1966). Qu'est-ce tu fous avec le chef au burlingue? (BENJAMIN, Gaspard, 1915, p. 117). b) Ventre (cf. ESN. 1966 et ex. 3 supra). Se mettre des balles dans la gueule ou dans le burlingue (F. TRIGNOL, Pantruche, 1946, p. 25). ‚ÄĒ ROB. Suppl. 1970¬†: burlingue ou burelingue. ‚ÄĒ 1res attest. 1877 (Chanson d'apr. ESN.); 1891 (O. M√ČT√ČNIER, La Lutte pour l'amour, √Čtudes d'arg., p. 195). Form√© avec le suff. arg. -ingue (P. GUIRAUD, L'Arg., Paris, 1969, p. 73) √† partir de burlin ¬ę bureau¬†¬Ľ (1836, Lettres argotiques, 3 dans VIDOCQ, pr√©f. des Voleurs, cit√© par SAIN. Sources Arg. t. 2, p. 191) d√©r. de bureau, suff. arg. -(e)lin (P. GUIRAUD, op. cit., p. 20); cf. NYROP t. 3, p. 134, n¬į 260¬†: gosse, gosselin. ‚ÄĒ Fr√©q. abs. litt√©r.¬†: 8.
BBG. ‚ÄĒ DARM. Vie 1932, p. 48, 49, 77. ‚ÄĒ DUCH. 1967, ¬ß 5, 42, 70. ‚ÄĒ GOHIN 1903, p. 374. ‚ÄĒ GOTTSCH. Redens. 1930, p. 212, 328. ‚ÄĒ HERB. 1961, p. 61. ‚ÄĒ KUHN 1931, p. 150, 156, 225. ‚ÄĒ MAT. Louis-Philippe 1951, p. 297. ‚ÄĒ ROTHWELL (W.). Medieval French bureau. Medium Aevum. 1960, t. 29, pp. 102-114.

bureau [byʀo] n. m.
√ČTYM. 1190, buriaus; burel, v.¬†1150; de 1. bure ¬ę √©toffe grossi√®re ¬Ľ ou, selon P.¬†Guiraud, de l'anc. fran√ß. bur ¬ę brun fonc√© ¬Ľ, du lat. burrus ¬ę roux ¬Ľ, comme 1. bure.
‚ĚĖ
‚ÄĒ‚ÄĒ‚ÄĒ
I Vx. Bure. || ¬ę Ma veste de bureau ¬Ľ (G.¬†Sand, in T. L. F.).
‚ě™ tableau Noms et types de tissus.
‚ÄĒ‚ÄĒ‚ÄĒ
II
1 (1316). Vx ou techn. Tapis recouvrant une table. || ¬ę Le bureau de drap fonc√© ¬Ľ (d'un orf√®vre). ‚Üí Bijouterie, cit.¬†1.
2 (1361, ¬ę table recouverte d'un tapis ¬Ľ). Table sur laquelle on √©crit, on travaille. || √ätre assis devant son bureau. || Son bureau est encombr√© de papiers.
‚ô¶ Table √† tiroirs et √† tablettes o√Ļ l'on peut enfermer des papiers, de l'argent. ‚áí Secr√©taire. || Bureau d'acajou, de ch√™ne. || Bureau Louis¬†XIV, Empire‚Ķ ‚ÄĒ Bureau √† cylindre¬†: bureau √† couvercle cylindrique se rabattant sur la table. || Bureau ministre¬†: grand bureau luxueux comme peut en avoir un ministre. || Bureau (√†) dos d'√Ęne, dont la partie servant √† √©crire est inclin√©e. || Table-bureau. || Sous-main de bureau. || S'asseoir √† son bureau. || Un large bureau de bois noir (‚Üí Biblioth√®que, cit.¬†3).
1 Entre les fenêtres, le bureau de la comtesse, meuble coquet du dernier siècle, sur lequel elle écrivait les réponses aux questions pressées apportées pendant les réceptions.
Maupassant, Fort comme la mort, éd. 1889, p. 88.
1.1 (‚Ķ)¬†il essaya de situer √Čmile Gallet, dans le fauteuil tournant plant√© devant le bureau. Sur ce dernier, il y avait un encrier en m√©tal blanc, une boule de cristal servant de presse-papier.
G. Simenon, M. Gallet décédé, p. 48.
1.2 (…) il s'installe à neuf heures derrière son bureau-ministre.
Robert Pinget, Graal Flibuste, p. 58.
♦ Déposer un projet sur le bureau d'une Assemblée, le déposer sur le bureau devant lequel est assis le président de l'Assemblée.
♦ Fig., fam. || Cette affaire est sur le bureau, on commence à s'en occuper.
‚ÄĒ‚ÄĒ‚ÄĒ
III
1 (1495). Pi√®ce o√Ļ est install√©e la table de travail (bureau, II.), avec les meubles indispensables (biblioth√®que, classeurs, etc.). ‚áí Cabinet. || Le bureau d'un avocat, d'un banquier, d'un homme d'affaires. || Le mobilier d'un bureau. ‚áí Armoire, biblioth√®que, cartonnier, classeur, fichier, serre-papiers, table (et ‚Üí ci-dessus, II.). || Travailler, s'installer dans son bureau. || √ätre convoqu√© dans le bureau du directeur.
1.3 Le reporter fut introduit tout de suite dans le bureau de la direction.
G. Leroux, Rouletabille chez Krupp, p. 10.
2 M.¬†Achille installa son petit-fils dans son bureau particulier, antre obscur, encombr√© de registres centenaires, et lui confia des ¬ę prix de revient ¬Ľ √† v√©rifier.
A. Maurois, Bernard Quesnay, IV, p. 23.
‚ô¶ Bureau des d√©p√™ches¬†: salle o√Ļ sont install√©s les t√©l√©scripteurs et o√Ļ l'on classe les d√©p√™ches, dans un journal. ‚ÄĒ Syn.¬†: salle des d√©p√™ches (terme recomm. pour remplacer l'anglicisme desk).
2 Par ext. Lieu de travail des employ√©s (d'une administration, d'une entreprise). ‚áí Cabinet, √©tude; (pop.) bo√ģte, burlingue. || Les bureaux d'une administration, du minist√®re, de la pr√©fecture, de la mairie‚Ķ || Les bureaux d'une soci√©t√©. ‚áí Direction, service (caisse, comptabilit√©, contr√īle, secr√©tariat‚Ķ). || Frais de bureau. || Personnel d'un bureau. ‚áí Chef, commis, dactylographe, employ√©, gar√ßon, huissier, secr√©taire. || Heures de bureau. || Ouverture, fermeture des bureaux. || Aller au, √† son bureau. || Sortir du bureau √† cinq heures. || Travailler dans un bureau.
2.1 Sans aucun souci du lendemain, dans un bureau clair et moderne, je passe mes jours.
Francis Ponge, le Parti pris des choses, I, le Monologue de l'employé, p. 17.
‚ô¶ De bureau. || Meubles, fournitures de bureau; articles de bureau¬†: mat√©riel utilis√© dans les bureaux (pour √©crire, ranger, reproduire des documents, etc.). || Calculateur de bureau. || Chaise, table de bureau (aussi au sens III.,¬†1.). || ¬ę Une petite table de bureau supportant des paperasses ¬Ľ (C.¬†Simon, le Palace). ‚ÄĒ Travail de bureau. || Informatique de bureau. ‚áí Bureautique.
♦ Le bureau, les bureaux, en tant que lieu de travail (opposés aux champs, à l'usine). ⇒ Secteur (tertiaire).
‚ô¶ ‚ėĎ Loc. Homme de bureau, qui se consacre √† sa vie de bureau. ‚áí Bureaucrate, cabinet (homme de).
3 Un de ces êtres minutieux qui installent dans toute leur vie l'exactitude de l'heure du bureau et l'ordre des cartons étiquetés.
Alphonse Daudet, Contes du lundi, II, 6.
♦ Garçon de bureau. || Employé de bureau.
‚ô¶ ‚ėĎ Loc. Prendre l'air du bureau.
3 √Čtablissement ouvert au public et o√Ļ s'ex√©cute un service d'int√©r√™t collectif. || Les guichets d'un bureau. ‚ÄĒ (Qualifi√©). || Bureau des hypoth√®ques, de l'enregistrement. || Bureau de d√©clarations de la direction g√©n√©rale des imp√īts. || Bureau du cadastre. || Bureau de l'√©tat civil. || Bureau d'accueil. || Bureaux des changes, de douane, de l'octroi.
4 (‚Ķ)¬†dans une laide b√Ętisse pr√©tentieuse qui est une esp√®ce de bureau d'√©tat-civil¬†(‚Ķ)
Loti, Mme Chrysanthème, V, p. 54.
‚ô¶ (Av.¬†1770, bureau √† tabac). || Bureau de tabac, o√Ļ se fait la vente du tabac et des articles de la R√©gie (‚Üí Tabac, cit.¬†2). || Tenir un bureau de tabac. ‚áí Buraliste. || Bureau de tabac dans un caf√©. ‚áí Tabac (bar-tabac, caf√©-tabac; tabac).
‚ě™ tableau Principaux noms d√©signant des magasins.
‚ô¶ Bureau de poste. ‚áí Poste.
‚ô¶ Vx. || Bureau d'affaires.
4.1 La diète est un bureau d'affaires pour la bureaucratie allemande; c'est à peine et de fort loin un corps politique.
A. de Gobineau, Correspondance avec Tocqueville, 1854, p. 215.
♦ Succursale. || Cette compagnie de transports a des bureaux dans toute la France. || Bureau à l'étranger d'un journal, sa représentation à l'étranger.
4 Guichet (d'une salle de spectacle). || Les bureaux d'un spectacle (Acad√©mie). || Bureau d'un th√©√Ętre. || Bureau de location, de suppl√©ment. || Jouer √† bureaux ferm√©s (toutes les places √©tant d√©j√† lou√©es), √† bureaux ouverts. || Assi√©ger les bureaux.
4.2 (…) trois mois de représentations pendant lesquels l'établissement de la rue Richer avait joué sans discontinuer à bureaux fermés en réalisant le maximum des recettes (…)
Guy des Cars, la Demoiselle d'opéra, p. 251.
5 (1557). Service (assur√© dans un bureau). || Le bureau administratif, commercial. || Les bureaux d'un √©tat-major. || Deuxi√®me bureau ou service de renseignements. || Bureau d'un minist√®re. || Bureau des longitudes¬†: service effectuant des pr√©visions astronomiques et √©ditant notamment des √©ph√©m√©rides. || Bureau d'aide sociale¬†: service municipal charg√© d'appliquer certaines lois d'aide sociale et de venir en aide aux personnes les plus d√©munies. || Bureau international du travail (B. I. T.)¬†: organisme administratif permanent de l'Organisation internationale du travail (O. I. T.). || Bureau de recrutement militaire. ‚ÄĒ Vieilli. || Bureau de placement, procurant des emplois aux ch√īmeurs. || Bureau d'assistance, de bienfaisance, de charit√©. || Bureau de nourrices, qui recherchait des nourrices.
5 Tu méconnais, Comtois, ses bonnes qualités;
Lui, c'est un philanthrope; il est des comités
De secours, d'indigence; il régit les hospices,
La maison des vieillards, le bureau des nourrices.
√Čtienne, les Deux Gendres, I,¬†1, in¬†Littr√©, Dict., art.¬†Philanthrope.
♦ Absolt. || Les bureaux (→ ci-dessous, IV., 1.).
♦ Bureau d'étude : établissement privé qui effectue certaines études à la demande de clients.
6 ‚ėĎ Vx. Bureau d'esprit¬†: salon ayant de grandes pr√©tentions intellectuelles. || Tenir un bureau d'esprit.
5.1 Cette personne s'appelle la marquise de Villeparisis. J'avoue que l'espoir de devenir l'un des habitués d'un pareil bureau d'esprit me consolerait, me ferait envisager sans ennui de renoncer à me présenter à l'Institut. Chez elle aussi on tient commerce d'intelligence et de fines causeries.
Proust, le C√īt√© de Guermantes, Folio,¬†t.¬†I,¬†p.¬†314.
‚ÄĒ‚ÄĒ‚ÄĒ
IV
1 (1718). Ensemble des employés travaillant dans un bureau. || La lenteur des bureaux administratifs. || Tout le bureau s'est réuni.
‚ô¶ Absolt. || Les bureaux¬†: la bureaucratie, l'ensemble des services. ‚áí Administration (notamment celle de l'√Čtat).
6 Ce que nous appelons la raison d'√Čtat, c'est la raison des bureaux.
France, l'Anneau d'améthyste, V.
6.1 Les Services, on en m√©dit beaucoup. Les ¬ę Bureaux ¬Ľ, selon le terme consacr√©, sont, dans tous les pays du monde, charg√©s des p√©ch√©s d'Isra√ęl.
L. H. Lyautey, Paroles d'action, p. 113.
2 Membres d'une assembl√©e √©lus par leurs coll√®gues pour diriger les travaux. || Pr√©sident, vice-pr√©sident, secr√©taire, tr√©sorier du bureau. || Bureau de l'Acad√©mie. || Bureau d'une association, d'une soci√©t√©, d'un syndicat. || √Člire, renouveler le bureau. || Faire partie du bureau. || Bureau provisoire, d√©finitif, d√©missionnaire. || R√©union du bureau. || Bureau d'une r√©union publique. || Bureau politique¬†: direction collective d'un parti ou d'une instance d'un parti, notamment dans le Parti communiste. || Bureau de cellule, de section, bureau f√©d√©ral (f√©d√©ration); bureau politique (cf. Politburo, du russe).
3 Bureau de vote : section du corps électoral communal; organisme qui préside au vote dans une section.
7 Le bureau de chaque collège ou section est composé d'un président, de quatre assesseurs, et d'un secrétaire choisi par eux parmi les électeurs.
Décret du 2 févr. 1852.
4 Groupe de d√©l√©gu√©s charg√©s d'√©tudier une question. ‚áí Comit√©, commission. ‚ÄĒ Bureau Veritas¬†: comit√© technique de surveillance des avions, des navires.
‚ĚĖ
D√ČR. et COMP. Buraliste, bureaucratie. ‚ÄĒ V. 1. Bure, burlingue.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • bureau ‚ÄĒ 1. (bu r√ī) s. m. 1¬į¬†¬†¬†Grosse √©toffe de laine. ‚Äʬ†¬†¬†Mais qui n √©tant v√™tu que de simple bureau Passait l √©t√© sans linge et l hiver sans manteau, BOILEAU Sat. I. 2¬į¬†¬†¬†Bureau, tapis qu on mettait sur une table, et de l√† la table m√™me (voy. bureau 2) ‚Ķ   Dictionnaire de la Langue Fran√ßaise d'√Čmile Littr√©

  • Bureau ‚ÄĒ may refer to: *Office **Public office **Government agency **News bureau *Desk *Chest of drawers *The Bureau, English New Wave soul group *Bureau County, Illinois * Le Bureau , a French television series. * The Bureau, a British soul group formed… ‚Ķ   Wikipedia

  • Bureau ‚ÄĒ –Ė–į–Ĺ—Ä—č –≠–Ľ–Ķ–ļ—ā—Ä–ĺ–Ņ–ĺ–Ņ –ď–ĺ–ī—č 2005 2006 –°—ā—Ä–į–Ĺ–į ‚Ķ   –í–ł–ļ–ł–Ņ–Ķ–ī–ł—Ź

  • Bureau ‚ÄĒ Bu reau, n.; pl. E. {Bureaus}, F. {Bureaux}. [F. bureau a writing table, desk, office, OF., drugget, with which a writing table was often covered, equiv. to F. bure, and fr. OF. buire dark brown, the stuff being named from its color, fr. L.… ‚Ķ   The Collaborative International Dictionary of English

  • Bureau ‚ÄĒ ist: (franz√∂sisch) deutsch: Pult, B√ľro, Amt, Anwaltsb√ľro, Kontor der Familienname einer franz√∂sischen Beamtendynastie, siehe Bureau (Familie) Bureau ist au√üerdem der Familienname weiterer Personen: Louis √Čdouard Bureau (1830‚Äď1918), franz√∂sischer… ‚Ķ   Deutsch Wikipedia

  • bureau ‚ÄĒ [byoor‚Ä≤Ňć] n. pl. bureaus or bureaux [byoor‚Ä≤Ňćz] [Fr, writing table or desk, office < OFr burel, coarse cloth (as table cover) < VL * bura < LL burra, wool, shaggy garment] 1. a writing table or desk, with drawers for papers ‚ėÜ 2. a chest… ‚Ķ   English World dictionary

  • bureau ‚ÄĒ 1690s, from Fr. bureau office, desk, originally cloth covering for a desk, from burel coarse woolen cloth (as a cover for writing desks), O.Fr. dim. of bure dark brown cloth, which is perhaps either from L. burrus red, or from L.L. burra wool,… ‚Ķ   Etymology dictionary

  • bureau ‚ÄĒ [n1] branch of an organization agency, authority, board, commission, committee, department, division, front office*, office, salt mines*, service, setup, shop, store; concepts 325,441,449 bureau [n2] chest of drawers chiffonier, commode, desk,… ‚Ķ   New thesaurus

  • bureau ‚ÄĒ ‚Ėļ NOUN (pl. bureaux or bureaus) 1) Brit. a writing desk with drawers and an angled top opening downwards to form a writing surface. 2) N. Amer. a chest of drawers. 3) an office for transacting particular business: a news bureau. 4) a government… ‚Ķ   English terms dictionary

  • Bureau [1] ‚ÄĒ Bureau (fr., spr. B√ľroh), 1) eine Gerichtsstube u. zwar der Theil derselben, welcher durch die Schranken von den Parteien abgesondert ist u. wo sich die Registratur befindet; 2) daher die Locale aller √∂ffentlichen Beh√∂rden, so: Post B., Zoll B.… ‚Ķ   Pierer's Universal-Lexikon


Share the article and excerpts

Direct link
… Do a right-click on the link above
and select ‚ÄúCopy Link‚ÄĚ

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.